Epuisement professionnel : comment prévenir le burn out ?

Le burn-out, également appelé syndrome d’épuisement professionnel, est un trouble psychique lié à l’activité professionnelle. Cela commence par une charge de travail qui s’intensifie, un stress qui augmente et une fatigue qui s’accroit pour finalement ressentir un profond mal-être au travail. Le burn out peut toucher n’importe qui, quel que soit son secteur d’activité ou son niveau hiérarchique. Alors comment prévenir le burn out ? Quels sont les signes et comment les détecter ? Les psychologues d’Aptima vous donnent les clés pour réduire l’épuisement professionnel et limiter les situations de burn out en entreprise.

Qu’est-ce que le burn out ?

La notion de burn out provient de “to burn-out” qui signifie s’éteindre, se consumer, s’épuiser ou encore s’arrêter en raison d’une demande excessive d’énergie et un manque de ressources.

La Haute Autorité de Santé définit le burn out comme « un état d’épuisement physique, émotionnel et mental qui résulte d’un investissement prolongé dans des situations de travail exigeantes sur le plan émotionnel ».

Ce syndrome est le résultat d’un stress chronique dans le cadre du travail qui se développe progressivement dans le temps. Les personnes exposées sont surchargées, surmenées et épuisées à vouloir répondre à toutes les demandes et sollicitations avec un sentiment de ne jamais avoir accompli son travail. Elles travaillent sans relâche pour retrouver une satisfaction professionnelle et une reconnaissance qui les conduit souvent à la perte de sens au travail et à l’épuisement professionnel.

Quels sont les signes du burn out et comment les détecter ?

Toute personne peut être confrontée à des périodes de stress ce qui peut parfois être bénéfique sur le travail et la productivité. En revanche, lorsque ce stress se prolonge, cela peut générer un état d’épuisement physique et moral qui peut conduire au burn out. Il est important de repérer ainsi les premiers signes d’épuisement professionnel afin d’en limiter les conséquences.

Ces signes peuvent se manifester de manière très différente d’une personne à l’autre. Les symptômes peuvent être physiques, émotionnels, comportementaux ou encore motivationnels et varier selon la personnalité de chacun (perfectionniste, avec une ambition professionnelle importante ou un manque de confiance en soi, etc).

Des symptômes physiques : 

  • Une fatigue permanente,  
  • Des maux de dos ou de ventre,
  • Des insomnies, 
  • Des migraines, des vertiges,
  • Des problèmes de peau
  • Une perte d’appétit… etc.  

Des symptômes psychiques :

  • Des troubles de l’humeur : anxiété, irritabilité, agressivité  
  • Un manque d’enthousiasme au travail,   
  • De l’isolement, 
  • Des difficultés de concentration, des pertes de mémoire,
  • Un sentiment d’être dépassé/débordé par les demandes, 
  • De la démotivation
  • De la frustration
  • Un sentiment d’échec.

Des troubles du comportement alimentaire peuvent parfois apparaitre, voire des conduites addictives (tabac, alcool, drogue, médicament).

Lorsque l’épuisement persiste et lorsque la personne n’a plus de ressources ou n’arrive plus à faire face, cela peut aussi déclencher une dépression qui va alors aggraver la situation de burn-out. Nos conseils pour prévenir le burn out.

Quelles sont les mesures de prévention ?  

La lutte contre le burn-out en entreprise nécessite de travailler en amont sur l’organisation du travail et des contraintes qu’elle peut générer en termes de surcharge pour les salariés. En effet, il est important de mettre en place des actions de prévention pour limiter la survenue de l’épuisement professionnel.

Voici donc quelques mesures de prévention collective proposées par l’INRS, Organisme généraliste en santé et sécurité au travail (2018) :

  • Veiller à ne pas charger certains postes ou salariés et ajuster la charge de travail selon les ressources disponibles
  • Eviter l’isolement et préconiser le soutien entre collègues/équipes 
    • « Mise en place de groupes d’échanges sur les pratiques professionnelles »,
    • « Renforcement du travail en équipe »
    • ” Donner aux employés la possibilité d’être entendus”
  • Savoir reconnaitre le travail accompli et le dire
  • Vigilance sur l’équité de traitement entre les salariés
  • Encourager le partage de bonnes pratiques et les manières de faire pour atteindre les objectifs afin d’éviter les conflits sur la qualité du travail

5 conseils à retenir pour favoriser le bien-être au travail

Selon une étude réalisée par Opinion way pour Empreinte humaine en mars 2022, 34 % des salariés français seraient en burn-out dont 2.5 millions en état de burn-out sévère (soit 13%). Voici alors quelques conseils clés à mettre en œuvre pour soi afin de se libérer de cette spirale d’épuisement professionnel néfaste pour la santé. A chacun d’y être attentif et d’adopter le bon comportement pour prévenir le burn out.

Conseil n°1 : se fixer des limites avec des horaires de travail raisonnables et une déconnexion totale hors des temps de travail (laisser son téléphone professionnel au bureau le weekend par exemple).
Conseil n°2 : favoriser un bon équilibre vie pro et vie perso
Conseil n°3 : prendre suffisamment de recul sur son travail. Autoriser et accepter que tout ne peut être parfait !
Conseil n°4 : demander de l’aide auprès d’une tiers personne (médecin du travail, psychologue).
Conseil n°5 : prendre du temps pour soi, s’éloigner quelques temps pour se reposer et prendre du recul sur sa vie professionnelle.

Vous avez besoin de conseils ou d’un accompagnement de la part des psychologues d’Aptima RH ?

↑ Haut de page